Art is for everybody

C’est certainement ce slogan qui a guidé Keith Haring pendant sa vie qui fut malheureusement trop brève. Mort du sida en 1990, il nous a laissé en héritage des œuvres à la fois simples, joyeuses et engagées.

C’est en visitant son exposition à Bozar ce vendredi 10 janvier qu’on prend conscience de la générosité qui a animé cet artiste américain. Toujours soucieux de rendre l’art accessible à tous, il l’a décliné sur les murs des villes, sur des affiches, des t-shirts, des toiles, des vidéos, lors de performances et de manifestations publiques. Sa célébrité ne l’a pas empêché de rester proches des enfants, de la rue, des questions d’actualité. Les jeunes adorent !

Partager l'article sur

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Derniers articles