Dans les coulisses d’Hermès avec Pascale Mussard

Belle, élégante, construite avec force sur une grande timidité, Pascale Mussard mêle avec grâce l’humilité et la curiosité, la sensibilité et la persistance : toutes les conditions pour une super rencontre ce mardi 18 avril 2017 !

Hermès, qui est le nom de sa grand-mère, existait déjà en elle bien avant sa naissance, il l’a façonnée et l’a inspirée depuis toujours. Mais l’héritière a toujours été du côté de la création de ces produits conçus pour la durée dans le plus grand respect de la qualité, et moins du côté des logiques commerçantes. Riche de ces expériences où la fantaisie invite sans cesse la discipline et la précision, fidèle à l’esprit Hermès tout en préservant sa liberté créatrice, Pascale Mussard s’est lancée il y a quelques années  dans  un projet personnel et très audacieux : Petit h, une sorte de laboratoire artistique réunissant des jeunes designers invités à créer des objets à partir des chutes de différents matériaux récupérées dans les ateliers d’Hermès.

« Rien ne se perd, tout renaît ! » Si le luxe est ce qui dure et peut se réparer, avec Petit h, il est aussi ce qui peut se recycler, ou plutôt se « upcycler » affirme Pascale Mussard avec cette conviction souriante qui la caractérise. Ce laboratoire d’idées nouvelles n’a pas fini d’explorer le monde des objets : « Les objets racontent un tas d’histoires, car les objets ont une âme » nous confie-t-elle encore en nous montrant quelques prototypes, dont une petite lampe et ce drôle d’animal en soie conçu par l’artiste Christian Astuguevieille qu’on aime beaucoup. Au menu de ce déjeuner : des pâtes au pesto d’ail des ours cueilli durant ce week-end de Pâques dans les sous-bois de la Falize, un régal !

Partager l'article sur

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Derniers articles

Louise Attaque

Un grand moment, ce lundi 2 décembre à Out of the Box ! Arnaud Samuel, le violoniste du groupe de Pop Rock français Louise Attaque profite

Lire l'article