La visite d’un très grand artiste

Comment ne pas être fasciné par l’univers de Wim Delvoye ? « Brueghelien » dans l’âme, ce célèbre artiste exprime sa passion pour les choses simples du quotidien, le folklore et l’artisanat qu’il détourne au profit d’œuvres désormais reconnues dans le monde entier. « J’aime bien jouer avec l’ironie des choses, souligner leur complexité à partir de choses accessibles » explique-t-il aux jeunes de Out of the Box lors du déjeuner de ce mardi 7 mai.

Parmi les questions qui lui sont posées, celle qui concerne les cochons est incontournable. Car si Wim Delvoye s’intéresse désormais davantage à l’architecture et aux symboles religieux, il reste un des rares créateurs à s’être penché sur le sort des cochons et, de manière allégorique, sur les liens et contradictions du trivial, du politique et du sacré dans une société qui oscille entre l’optimisme de ses conforts et la crainte d’une nouvelle ère technologique. Ses mises en scène de cochons, ses films sur leur élevage, ses tatouages sur peaux de cochons aux motifs de Walt Disney ou de Vuitton, ses marqueteries en jambon ou salami, son Cloaca en sont l’expression qui rappelle qu’à côté de la belle, la bête est toujours présente. Comme dans les contes de fées !

Partager l'article sur

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Derniers articles

Louise Attaque

Un grand moment, ce lundi 2 décembre à Out of the Box ! Arnaud Samuel, le violoniste du groupe de Pop Rock français Louise Attaque profite

Lire l'article