Un déjeuner presqu’estival

C’est sous un ciel magnifiquement bleu que Thomas Gunzig est venu débattre de son dernier livre « La Vie sauvage » (Ed. Diable Vauvert) avec les jeunes de Out of the Box, ce jeudi 19 avril.

Quand les jeunes ont lu ce livre, ils se sont étonnés de la violence et du machiavélisme du personnage principal, un ado parachuté d’Afrique dans une famille de la bourgeoise belge de province.

Chroniqueur vedette et scénariste, Thomas Gunzig n’en est pas à son premier livre, le précédent s’intitulait « Manuel de survie à l’usage des incapables ». Dans « La Vie sauvage », il dresse un portrait cinglant des psychologues de centres scolaires et des professeurs médiocres, des bourgeoises qui s’ennuient, des clichés qui dessinent l’image du bon sauvage. Mais comme il nous le rappelle, il s’agit aussi et avant tout d’une belle histoire d’amour. Et quand les jeunes l’interrogent sur son parcours, il leur confie que sa scolarité a elle aussi été difficile et traversée de souffrance, ce qui ne l’a pas empêché de devenir l’homme qu’il est : un observateur attentif de notre société dont il relève avec talent et humour les paradoxes et les contradictions.

Partager l'article sur

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Derniers articles

Le Robo-Day au PASS

Jeudi 20 février, les jeunes de Out of the Box participent au Robo-Day au PASS (Parc d’Aventures scientifiques de Frameries) et présentent leur projet de

Lire l'article