Visite du mémorial de la bataille de Waterloo

Une question posée lors de la visite du champ de bataille de Waterloo : sommes-nous libres ou déterminés ?

Beaucoup de philosophes se demandent depuis longtemps comment concilier les comportements humains à des forces qui leur échappent et à notre tendance à les juger comme s’ils étaient libres ? D’un côté, nous savons que nous sommes soumis à des forces qui nous échappent et que nous ne pouvons pas agir autrement que nous le faisons. D’un autre côté, nous ne pouvons pas nous empêcher d’avoir des réactions émotionnelles de joie, de colère, d’indignation, … à l’égard de ce que nous faisons ou de ce que les autres font, comme si nous étions libres d’agir.

Certains philosophes pensent qu’une action libre n’est pas une action folle ou téméraire mais plutôt une action décidée, volontaire. La liberté serait ainsi le résultat d’une volonté qui n’est pas incompatible avec le déterminisme. Nous pouvons donc être libres d’agir ou de réagir, d’être responsables de nos actions, malgré ce qui nous détermine. D’autres philosophes pensent au contraire que si nous sommes déterminés dans ce que nous faisons, nous ne pouvons pas être libres. Et si nous ne sommes pas libres, les idées de responsabilité ou de punitions sont des inventions qui n’ont pas beaucoup de sens.

13497610_1166350896750117_1868186458123820003_o

Le cas de la bataille de Waterloo, 18 juin 1815

La question de la liberté et du déterminisme peut s’appliquer à de très nombreuses situations. Le cas de la bataille de Waterloo a ainsi fait l’objet d’une réflexion partagée par les jeunes de Out of the Box, suivie de la visite du site.

D’un point de vue historique, on peut évoquer plusieurs faits qui semblent avoir déterminé l’issue de cette célèbre bataille qui, à son tour, a déterminé la suite de l’histoire européenne :

La révolution française et les guerres napoléoniennes

  • 1789 : Chute de la monarchie française, début de la révolution française qui revendique « Liberté, égalité, fraternité »
  • Après l’exécution de Louis XVI (1793), guerres entre la France et plusieurs pays européens suivies des guerres napoléoniennes

Le congrès de Vienne (novembre 1814 – juin 1815)

  • Influence du Tsar Alexandre et création de la Sainte-Alliance (Autriche, Russie, Prusse et Angleterre)
  • Après la chute de Napoléon, redécoupage de l’Europe selon des positions très conservatrices qui ne tiennent pas compte de la volonté des peuples.
  • Décision commune de rentrer en guerre contre la France après le retour de Napoléon en France suite à son exil à l’île d’Elbe (mars 1815)
  • Influence de Talleyrand lors du congrès de Vienne et succès de ses dîners préparés par son cuisinier Carême

L’éruption volcanique du Tambora (Indonésie) le 10 avril 1815, la plus violente jamais enregistrée

  • 92 000 tués, 100 km carrés de roches pulvérisées, altitude du volcan de 4300 mètres réduite à 2850 mètres. Cette éruption a été 52 000 fois plus puissante que le bombardement d’Hiroshima…
  • Impact sur le climat du monde entier et chute de la température durant les années 1815 et 1816 (année sans été, famines)

13498014_1166350833416790_226443917197782100_o

La bataille de Waterloo

  • Les Français : 124 000 hommes ; les Anglais et les Hollandais : 93 000 hommes ; les Prussiens : 117 000 hommes
  • Très mauvais temps et pluies torrentielles
  • Mauvaise communication entre Napoléon et Grouchy
  • Mauvaise santé de Napoléon

Ce 17 juin 2016, lors de la visite du mémorial de la bataille de Waterloo et de la ferme d’Hougoumont où les Anglais ont opposé une résistance devenue légendaire aux soldats français le 18 juin 1815, les jeunes ont pris conscience des forces et des pertes humaines que représente cette bataille (en une seule journée : 28 800 tués et blessés français ; 15 500 tués et blessés anglais, 7000 tués et blessés prussiens, sans compter les disparus…). Un moment fort, d’autant plus que la pluie, comme en 1815, était aussi au programme !…

Capture d’écran 2016-06-22 à 12.52.31
Source : www.waterloo1815.be
Capture d’écran 2016-06-22 à 12.52.42
Source : www.waterloo1815.be 

13502711_1166349850083555_4780341103468883963_o

Partager l'article sur

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Derniers articles

Mappa Mundi

La représentation du monde existe depuis des siècles. Portulans, mappemondes et cartes nous permettent d’appréhender le monde, sa géographie et ses découpages géopolitiques. Mais également

Lire l'article