Année académique 2018-2019 Photos et Vidéos Réalisations

Est-ce ainsi que les hommes vivent ?

on
1 juillet 2019

Le jeudi 27 juin, les jeunes de Out of the Box ont terminé leur année en présentant un spectacle inspiré des passions joyeuses telles que définies par le philosophe Spinoza. Très applaudis, les jeunes se sont vraiment dépassés et c’est Elise qui a introduit l’ensemble des scènes et des vidéos avec ce texte :

On le sait, les humains sont des êtres inachevés. C’est ce qui les rend intéressant. On sait aussi qu’il y a des fissures partout dans leur monde. Mais c’est par là que passe la lumière.

On se doute que même chez les carpes, il doit y avoir des gentils et des méchants, des gentils parfois méchants et des méchants parfois gentils qui sont bourrés d’émotions. Et des gardiens, des donneurs de leçons et des flics. D’autres, heureusement, préfèrent être des passeurs ou des réparateurs. Des passeurs de lumière, d’énergie et de joie. Comme cette étrange Madame Conatus. Est-elle une sorcière ? Une fée ? Un fantôme ? Elle n’exerce pas une fonction ni un rôle, elle observe d’abord et indique ensuite une manière d’être, un effort à faire, une persévérance, un chemin vers la joie. Après son passage, rien n’est plus pareil, les hommes s’éveillent ou se réveillent.

C’est Spinoza, son philosophe de père, qui lui a appris à ne pas tourner en dérision les actions des hommes, à ne pas les maudire ni les juger, mais à les comprendre. En lui donnant le nom de Conatus, il voulait qu’elle incarne la puissance dynamique de tous les vivants. Conatus a reçu à sa naissance le don de distinguer les passions tristes des passions joyeuses. C’est ce qu’elle rêve de transmettre, de nous transmettre.

Quand Conatus traverse la vie des gens, les choses changent comme par magie. C’est plus qu’une intention, c’est vrai, ça marche ! Et comme elle parle aussi l’anglais, elle se dit tous les soirs : Everything is OK at the end. If it is not OK, it is not the end… 

 

TAGS
RELATED POSTS