Petits conseils…

Essai_echec-reussite

A propos du regard porté sur les choses

Il y a plusieurs manières de voir les choses, toutes les choses. Face à une chose connue, beaucoup d’automatismes guident nos réactions : les habitudes, les croyances, les jugements, les émotions, …

Face à une chose ou une situation inconnue, cela vaut la peine d’apprendre à réagir autrement.

Conseils : Etre ouvert et curieux, nuancer, relativiser, développer un esprit critique personnel. Utiliser ses qualités : humour, curiosité, flexibilité, compétences, …

Finalement, ce n’est pas sorcier de trouver des solutions dans de nouvelles situations  !…

A propos de l’échec

Ne pas oublier qu’un enfant fait au moins 2000 tentatives avant d’arriver à marcher !

Thomas Edison, avant d’inventer la lampe à incandescence, déclarait : « Je n’ai pas échoué. J’ai simplement trouvé 1000 solutions qui ne fonctionnent pas ! »

Et le champion américain de basket Michael Jordan a dit : « J’ai raté plus de 9000 coups dans ma carrière. J’ai perdu presque 300 jeux. A 26 reprises, on m’a confié le tir gagnant du jeu, et j’ai raté. J’ai échoué maintes et maintes fois dans ma vie. Et c’est pourquoi j’arrive à gagner ! »

D’autres citations, encore :

« Le seul homme à ne jamais faire d’erreur est celui qui ne fait rien. » (Théodore Roosevelt, Président des USA)

« Les erreurs sont les portes de la découverte. » (James Joyce, écrivain)

Une des plus grandes découvertes faites par erreur : l’Amérique !

Conseils : quand tu fais une erreur, pose-toi aussi la question de ses avantages, mais aussi : pourquoi je me suis planté ? Que m’apprend cette erreur ? Comment faire pour éviter de refaire cette erreur ?

Le mauvais plan : si tu essaies d’ignorer ton erreur, si tu l’attribues à quelqu’un d’autre sans te remettre en question, ton erreur ne t’apprendra rien et tu risques de recommencer…

 

A propos du trac

Face à une présentation orale, un examen, dans une compétition ou lors d’une interview, beaucoup de personnes ont le trac, cette peur qui donne envie de s’enfuir.

Les symptômes : le cœur bat trop vite, les mains sont moites et tremblantes, la bouche est sèche, l’impression d’avoir tout oublié, la difficulté de trouver les mots justes, …

Conseils : repose-toi et détends-toi avant l’épreuve ; répète ton texte devant un miroir ou devant des personnes de confiance ; rédige une petite fiche avec les mots clés ; exerce ton articulation ; marche en t’appuyant bien sur tes pieds et élève ton regard au-dessus de l’horizon, garde un sourire intérieur ; respire lentement et profondément ; ne parle pas trop vite et parle fort.

Pense aussi que tu es comme un arbre : pour être plus stable, écarte légèrement tes pieds pendant ta présentation et imagine que tes racines sont ancrées dans le sol.

Lance-toi ! Même si c’est difficile au début, tu verras que cela ira de mieux en mieux.

Allez, c’est pas tellement compliqué !!!

Partager l'article sur

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Derniers articles

Mappa Mundi

La représentation du monde existe depuis des siècles. Portulans, mappemondes et cartes nous permettent d’appréhender le monde, sa géographie et ses découpages géopolitiques. Mais également

Lire l'article