Année académique 2016 - 2017 Evènement News Réalisations

Les Abeilles de Bruxelles, une exposition de l’artiste Jean-François Fourtou au Parc Tournay-Solvay

By on 14 juin 2017
Jean-François Fourtou Merci Louisette, vue d’exposition à la Galerie Mitterrand, Paris, 2015 © Jean-François Fourtou, Courtesy Galerie Mitterrand. Photo : Rebecca Fanuele

La préservation et la survie des abeilles sont essentielles pour l’humanité. Or, on observe depuis quelques années la disparition accélérée et inquiétante de nombreuses abeilles dans nos régions. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce phénomène, dont l’emploi excessif de pesticides dans les campagnes. Mais en revanche, on observe que les abeilles peuvent se développer en milieu urbain, ce qui justifie l’installation de plus en plus fréquente de ruches dans ce contexte. La ville sauvera-t-elle les abeilles ?

Il nous semble indispensable de sensibiliser le public aux conditions de la survie des abeilles et à leur préservation en milieu urbain, ce qui peut encore être considéré par certains comme une chose incongrue. Observer et respecter les abeilles, comprendre leur magnifique organisation, découvrir leur symbolique millénaire, déguster leur miel doivent désormais participer à l’éducation de tous !

Dans le cadre de son programme de l’année académique 2016-2017, Out of the Box participe activement à cette sensibilisation en organisant avec les jeunes qui suivent son programme une exposition du 23 juin au 10 septembre 2017. Durant cet été 2017, les jeunes y accueilleront le public qui y découvrira une installation de l’artiste Jean-François Fourtou et une présentation de la vie des abeilles.

Dans le cadre du programme
Nature en Ville 2017

Avec l’aide de la Région de Bruxelles-Capitale et de Bruxelles Environnement

Informations

L’exposition Les Abeilles de Bruxelles est accessible du 23 juin au 10 septembre 2017, du jeudi au dimanche, de 11 à 17 heures
Vernissage le jeudi 22 juin à partir de 18 heures

Villa blanche du Parc Tournay-Solvay, Watermael-Boitsfort

Accès par la chaussée de La Hulpe, parking SNCB à l’entrée du parc (gratuit)

Entrée libre

Le monde hors mesures de Jean-François Fourtou

C’est entre Paris et Marrakech que Jean-François Fourtou (né à Paris en 1964) vit et déplace depuis une vingtaine d’années son univers peuplé d’escargots, de girafes, de singes, de tortues, de fourmis, d’abeilles et autres créatures surdimensionnées. A partir de 2014, l’artiste s’est concentré sur son domaine marocain, baptisé Dar el Sadaka, ce qui signifie « la maison de celui qui cherche » en sanskrit. Il y a conçu une maison sous forme d’une ruche où des abeilles géantes, posées sur d’admirables mosaïques, côtoient des pots de miel de toutes nuances et dimensions.

Fin 2014,  Jean-François Fourtou réalise une installation monumentale composée d’un amoncellement de meubles en équilibre précaire où circulent aussi des abeilles géantes. On s’y faufile comme dans un labyrinthe de la mémoire ponctué de miel et d’alvéoles, de stalactites et de ruches.

Jean-François Fourtou Merci Louisette, vue d’exposition à la Galerie Mitterrand, Paris, 2015 © Jean-François Fourtou, Courtesy Galerie Mitterrand. Photo : Rebecca Fanuele

L’installation de Jean-François Fourtou dans le Parc Tournay-Solvay

Dans le Parc Tournay-Solvay, à l’intérieur de la Villa blanche du parc, une expérience intimiste est proposée aux visiteurs. Des abeilles géantes ont construit un parcours, une sorte de labyrinthe composé de meubles et objets anciens ayant appartenu à la Tante Louisette. Il y a aussi des ramasseurs de miel de taille grandeur nature, des ruches organiques, des alvéoles translucides et des pots de miel géants.

Tous ces éléments sont empilés ou suspendus, et reliés par le fil à tricoter de Tante Louisette. Ce fil est comme tissé par les abeilles. Ce passé pourrait être celui du visiteur et lui permettre de retrouver des souvenirs enfouis et des sensations oubliées.

Par ailleurs, des abeilles géantes colonisent la Villa blanche du Parc Tournay-Solvay, la transformant en une ruche hors du commun. Un grand mur extérieur est recouvert d’alvéoles et de larves translucides, l’entrée est parasitée par des branchages organiques entremêlés, des fenêtres débordent des meubles traversés de bambous, comme s’ils étaient déplacés par les abeilles elles-mêmes.

Remerciements

L’ASBL Atelier de Pédagogie urbaine / Out of the Box remercie tous ceux qui ont collaboré à cette exposition et l’ont rendue possible, dont l’artiste Jean-François Fourtou,

Madame Céline Frémault, Ministre de la Région de Bruxelles-Capitale,
Madame Bernadette Beeckmans, Madame Claudia Nibelle, Madame Cécile Roba et
Monsieur Stéphane Vanwijnsberghe, collaborateurs de Madame Céline Frémault,
Madame Martine Cantillon, Monsieur Axel Demonty, Monsieur Michel Derouck et Monsieur
Patrick Engels, membres Bruxelles Environnement,
L’Espace européen pour la Sculpture, principalement Monsieur Olivier Thuysbaert,
Madame Catherine Leclercq, membre de Bruxelles Urbanisme et Patrimoine,
Monsieur Jérôme Jacobs, directeur de la Galerie Aeroplastics (Bruxelles).

Informations

Out of the Box / Atelier de Pédagogie urbaine asbl
Boulevard Louis Schmidt, 97 – 1040 Bruxelles
Tél : +32 (0)2 310 77 90 / +32 (0)475 21 16 61
out@ofthebox.be

Les mégaphones de Birgit Oigus – Exposition RUUP

L’exposition Les Abeilles de Bruxelles est présentée dans le Parc Tournay-Solvay en même temps que l’exposition RUUP consacrée à l’artiste estonienne Birgit Oigus, organisée par l’Espace européen pour la Sculpture, dans le cadre de la présidence estonienne du Conseil de l’Europe. Trois gigantesques mégaphones en bois, conçus par l’artiste et réalisés par les étudiants de l’Académie estonienne des Arts permettent d’écouter les sons de la nature. Offrant un espace privilégié pour penser et écouter, RUUP propose un éventail sans fin de sons et de sensations.

TAGS
RELATED POSTS